L'essentiel sur les sigles MNO, MVNO, MVNA et MVNE

Il y a plusieurs façons de catégoriser les opérateurs de téléphonie mobile en France :

  • Les opérateurs principaux (MNO).
  • Les opérateurs virtuels (MVNO, MVNA, MVNE).

Le fonctionnement des opérateurs virtuels peut lui aussi varier d'un opérateur à l'autre :

  • Le MVNO propose des offres commerciales basées sur les réseaux des MNO.
  • Le MVNA ou le MVNE agissent en intermédiaire entre certains MVNO et les MNO.

Les personnes s’intéressant de près à la téléphonie mobile n’auront pas manqué de relever l’utilisation des termes MVNO, MVNA et MVNE. Ces sigles, désignant des opérateurs téléphoniques, précisent également leur fonctionnement. Transposés de l’anglais, leur signification n’est cependant pas aisée. Il n’est, de fait, pas évident de savoir quelle est la différence entre un MVNO, un MVNA, et un MVNE.

Cette page vise à assimiler et distinguer les particularités des MVNO, MVNA, et MVNE. Retour sur les différentes caractéristiques des acteurs majeurs du marché de la téléphonie français.

Qu’est-ce qu’un MNO, ou opérateur téléphonique ?

Les MNO, ou Mobile Network Operator, sont les opérateurs téléphoniques les plus connus du marché. Il s'agit en effet de Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free mobile. Ceux-ci possèdent leurs propres réseaux mobiles, achetés auprès des autorités compétentes telles que l’ANFR en France.

Ces opérateurs sont par ailleurs responsables de l’utilisation des fréquences 3G et 4G qu’ils détiennent. Ils sont ainsi libres de louer ou de vendre des volumes à d’autres opérateurs, virtuels cette fois. Les MNO s’adressent donc à une clientèle composée de particuliers ou d’entreprises. Dans certains cas, les opérateurs téléphoniques facturent eux-mêmes les clients des MVNO.

Reseau mobile MVNO
À lire aussiQuelle est la couverture réseau des opérateurs MVNO ?
Lire la suite

Qu’est-ce qu’un MVNO, opérateur virtuel de la téléphonie mobile ?

La loi impose aux opérateurs téléphoniques MNO d’ouvrir leurs fréquences à d’autres entreprises actives dans le domaine de la téléphonie mobile. Les tarifs des volumes de data auxquels elles accèdent sont avantageux, tant pour l’opérateur téléphonique principal que pour la société acheteuse.

Les opérateurs téléphoniques clients sont désignés comme MVNO. Ce terme provient de l’anglais Mobile Virtual Network Operator, désignant des opérateurs virtuels qui ne possèdent pas, à proprement parler, de réseau mobile. Les MVNO empruntent donc les infrastructures réseaux des MNO que sont Bouygues Telecom, SFR, Orange, et Free mobile.

MVNO : opérateur mobile virtuel

Le fonctionnement des MVNO en France.

Dans le principe, le MVNO peut s’appuyer sur l’opérateur téléphonique pour la facturation des clients. Dans les faits, cela est toutefois chose rare. Il s’agit en effet d’un service impliquant des frais supplémentaires pour l’opérateur virtuel, et une responsabilité de plus pour le fournisseur. Ce dernier devant déjà s’occuper de sa propre clientèle, la facturation des clients des MVNO est généralement gérée par l'opérateur virtuel.

Les MNO préfèrent que les MVNO s’appuient exclusivement sur leurs fréquences. Dans les faits, cependant, il n’est pas rare que les opérateurs virtuels utilisent plusieurs réseaux mobiles. De plus, les fournisseurs peuvent disposer d’une filiale virtuelle pour étoffer leur proposition d’offres.

MVNO : opérateur mobile virtuel
À lire aussiQuels réseaux utilisent chaque opérateur MVNO ?
Lire la suite

Quelle est la signification de MVNA, l’opérateur agrégateur de forfaits mobiles ?

Plutôt que de s’appuyer sur plusieurs opérateurs virtuels, rendant plus complexe la facturation, un fournisseur de téléphonie mobile peut s’appuyer sur un MVNA. Le terme provient à nouveau de l’anglais et désigne une société intermédiaire dans le circuit d’achat (Mobile Virtual Network Agregator).

Plutôt que de disposer de ses propres clients, l’opérateur MVNA revend aux opérateurs virtuels une certaine quantité des capacités qu'il a préalablement acquises auprès des fournisseurs.

Pour les fournisseurs mobiles, il s’agit d’une solution préférable, puisqu’elle les met en face d’un seul interlocuteur, plutôt que de nombreux opérateurs virtuels. L’opérateur agrégateur a en charge la facturation inhérente à chaque MVNO, et distribue les volumes de data en fonction des besoins de chacun.

Qu’est-ce qu’un MVNE, ou Mobile Virtual Network Enabler ?

La frontière est somme toute mince entre un MVNA et un MVNE. Ce dernier offre des solutions techniques aux MVNO pour leur permettre de disposer du réseau mobile d’opérateurs téléphoniques établis, tels que Bouygues Telecom, SFR, Orange et Free mobile. Sans toutefois posséder des volumes de data, ni les louer auprès des fournisseurs, le MVNE accompagne les opérateurs virtuels dans leurs démarches. Comme le MVNA, le Mobile Virtual Network Enabler favorise par ailleurs la relation entre les MVNO et les opérateurs traditionnels.

MVNE

Les MVNE accompagnent les MVNO dans différentes démarches techniques.

Les activateurs de réseaux mobiles virtuels apportent généralement un accompagnement dans des registres techniques. C'est notamment le cas pour ce qui est de l’ajout d’un système de facturation par exemple. Cela peut aussi être le cas pour des fonctionnalités techniques telles qu’un service de messagerie. Enfin, le MVNE peut accompagner les MVNO dans leurs démarches administratives ou au niveau de la gestion des ressources du parc de l’opérateur.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non

Les bons plans du moment

Forfait RED 40 GO
SFR 60 GO

Exemples d'opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO)

Forfait SFR
Forfait SFR